Chez beaucoup d’adolescents, l’acné est un passage obligatoire et redouté. Se manifestant par des boutons principalement localisés sur le visage, cette maladie de la peau est une véritable source de complexe engendrant un mal-être à la fois physique et psychologique. Mais aujourd’hui les traitements contre l’acné qui marchent sont nombreux et les meilleurs d’entre eux sont même disponibles directement en ligne.

acne prevention et traitements

Symptômes de l’acné

L’acné (ou acné commune) est une maladie des follicules pileux du visage, de la poitrine et du dos qui affecte presque tous les adolescents pendant la puberté. Elle n’est pas causée par des bactéries, bien que les bactéries jouent un rôle dans son développement. Il n’est pas inhabituel pour certaines femmes de développer de l’acné jusqu’à la quarantaine.

L’acné apparaît sur la peau sous forme de :

  • Pores obstrués (« comédons« ), aussi appelés points noirs ou points blancs,
  • Boutons rouge tendre,
  • Pustules ou papules (bosses contenant du pus), et occasionnellement en tant que kystes (boutons profonds, furoncles).

Causes de l’acné

Aucun facteur ne cause à lui seul l’acné. L’acné se développe lorsque les glandes sébacées attachées aux follicules pileux sont stimulées au moment de la puberté ou en raison de changements hormonaux.

Le sébum est une substance naturelle qui lubrifie et protège la peau. L’augmentation de la production de sébum s’accompagne d’un changement dans la façon dont les cellules de la peau mûrissent, les prédisposant à boucher les pores folliculaires. Le bouchon peut apparaître comme un point blanc s’il est recouvert d’une mince couche de peau ou, s’il est exposé à l’air, la partie la plus foncée du bouchon est appelée « point noir ». Le follicule capillaire bouché s’agrandit graduellement, produisant une bosse. Au fur et à mesure que le follicule s’élargit, la paroi peut se rompre, permettant aux substances irritantes et aux bactéries de la peau d’accéder aux couches profondes de la peau, ce qui finit par produire une inflammation. L’inflammation près de la surface de la peau produit une pustule ; une inflammation plus profonde se traduit par une papule ; si l’inflammation est encore plus profonde, elle forme un kyste.

acné chez l'adolescent

Voici quelques facteurs qui jouent un rôle dans l’acné :

  • Hérédité : Si l’un des parents a eu une acné sévère, il est probable que les enfants en présentent aussi.
  • Chez certains patients, la pression exercée par les casques, les mentonnières, les colliers, les bretelles, etc. peut provoquer / aggraver l’acné.
  • Certains médicaments peuvent causer ou aggraver l’acné, comme ceux qui contiennent des iodures, des bromures ou des stéroïdes oraux ou injectés (soit la prednisone prescrite médicalement ou les stéroïdes que prennent parfois les culturistes ou les athlètes). D’autres médicaments qui peuvent causer ou aggraver l’acné sont les anticonvulsivants et le lithium. La plupart des cas d’acné, cependant, ne sont pas liés à un médicament.
  • Dans certains emplois, l’exposition à des produits industriels peut produire de l’acné.
  • Certains cosmétiques et produits de soins de la peau causent des obstructions de la peau (« comédogènes »). Les produits « à base d’eau » sont généralement les meilleurs pour les personnes atteintes d’acné.

Nombreuses sont les rumeurs qui circulent au sujet des causes de l’acné, cependant beaucoup d’entre elles n’ont jamais pu être prouvées scientifiquement :

  • Nourriture : la pizza, les aliments gras et frits et la malbouffe. Bien que ces aliments ne soient pas bons pour la santé en général, ils ne jouent pas un rôle causal dans l’acné. Bien que certaines études récentes aient mis en cause un régime riche en glucides, du lait et du chocolat pur dans l’aggravation de l’acné, ces résultats sont loin d’être établis.
  • Saleté : Les points noirs sont du sébum oxydé, pas de la saleté. La sueur ne cause pas d’acné et est produite par des glandes tout à fait différentes. D’autre part, un lavage excessif peut assécher et irriter la peau.
  • Le stress ne joue pas un rôle direct dans la cause de l’acné.

Mesures préventives contre l’acné

Pour prévenir l’acné, il est possible d’utiliser quelques techniques simples :

Style de vie : dormir huit heures, manger trois repas sains par jour et boire beaucoup d’eau. Ne pas percer les boutons.

Nettoyants doux : se laver une ou deux fois par jour avec un nettoyant doux (par exemple, Dove, Neutrogena) gardera la peau propre et minimisera la sensibilité et l’irritation.

Nettoyants exfoliants et masques : une variété de gommages doux, d’exfoliants et de masques peut être utilisée. Ces produits peuvent contenir de l’acide salicylique à une concentration qui en fait un agent peeling très doux. Ces produits enlèvent la couche externe de la peau et ouvrent ainsi les pores.

Rétinol : ce dérivé de la vitamine A peut aider le peeling de la peau.

Nettoyants antibactériens : l’ingrédient le plus populaire dans les nettoyants antibactériens en vente libre est le peroxyde de benzoyle, mais l’efficacité du soufre et résorcinol est également prouvée.

Régulateur de sébum : on ne peut pas empêcher les glandes sébacées de produire du sébum. Mais l’isotrétinoïne ralentit les glandes sébacées pendant un certain temps. Les produits contenant de l’acide glycolique sont également utiles pour éclaircir la peau en provoquant le peeling de la couche superficielle.

Traitements efficaces contre l’acné

Il est préférable de consulter un médecin ou un dermatologue si l’acné ne peut pas être contrôlée avec les produits en vente libre. Voici les principaux traitements actuels utilisés par les dermatologues :

Antibiotiques et antibactériens topiques : il s’agit de l’érythromycine (E-Mycine, Ery), de la clindamycine (Zindacline, Dalacine), de l’acide azélaïque (Skinoren ou Finacea).

Rétinoïdes : le rétinol A (trétinoïne) est utilisé depuis des années et les préparations sont devenues plus douces tout en maintenant leur efficacité. Les rétinoïdes plus récents comprennent l’adapalène (Differin) et le tazarotène (Zorax).

Antibiotiques oraux : Les médecins peuvent commencer le traitement avec la doxycycline et la minocycline.

Contraceptifs oraux : Il a été démontré que certaines pilules contraceptives (Diane 35) ont une efficacité dans le traitement de l’acné.

Isotrétinoïne : Roaccutane était le nom de marque original ; il existe maintenant plusieurs versions génériques d’usage courant. L’isotrétinoïne est un excellent traitement contre l’acné sévère, et persistante et a été utilisé sur des millions de patients. Il est réservé aux formes d’acné sévère, principalement de la variété kystique, qui ne réagissent pas aux thérapies conventionnelles. Le médicament a de nombreux potentiels effets secondaires graves et nécessite un certain nombre de contrôles avant d’être prescrit. Utilisée correctement, l’isotrétinoïne est sans danger et produit peu d’effets secondaires au-delà des lèvres sèches et des douleurs musculaires occasionnelles. Ce médicament est prescrit pendant cinq à six. Des tests sanguins à jeun sont effectués mensuellement pour vérifier la fonction hépatique et le taux de triglycérides, substances liées au cholestérol, qui augmentent souvent pendant le traitement.

Traitements légers : depuis quelques années les études rapportent de nombreux succès dans le traitement de l’acné en utilisant des lumières spéciales (bleue et rouges). Il semble que ces traitements sont sûrs et efficaces, mais il n’est pas encore certain que leur succès soit durable. À ce stade, il est préférable de considérer le traitement par la lumière comme un complément à la thérapie conventionnelle.

Peeling chimique : peelings superficiels effectués par des esthéticiennes ou peelings plus profonds effectués au cabinet du médecin, ils sont d’un bénéfice modeste, et en général, ne remplacent pas la thérapie classique.

Bien comprendre l’acné pour se soigner avec un traitement efficace adapté
5 (100%) 1 vote