L’asthme semble bien être « La maladie » du 21 ème siècle. On compte, uniquement sur le territoire français, environ 4 millions de personnes atteintes par ce mal. Ce chiffre reste en constante augmentation, puisqu’il apparait qu’un enfant sur dix serait un futur asthmatique.

asthme prevention et traitements

Bien qu’il existe des traitements efficaces on peut tout de même constater que le nombre d’hospitalisations dues à l’asthme n’est pas en régression bien au contraire, depuis le 1er janvier de cette année pas moins de 177 000 personnes serait déjà décédées à cause de cette maladie.

Se manifestant principalement chez l’enfant, cette maladie dispose de degrés différents.

L’asthme est une maladie chronique qui affecte de manière plus ou moins grave les bronches, ou plus précisément, il s’agit d’une inflammation des muqueuses bronchiques qui rend difficile la respiration.

Vous trouverez donc dans cet article des informations vous permettant de mieux cerner cette maladie qui ne cesse de s’accroitre.

Les causes et les différents types d’asthme

On peut distinguer plusieurs sortes d’asthme, qui sont plus au moins faciles à traiter, voir même qui peuvent être complètement soignées.

  • L’asthme allergique : On considère cet asthme comme généralement héréditaire, il est causé par le fait d’inhaler des substances allergisantes, type pollen, ou encore acariens. Il s’agit de la forme d’asthme la plus courante et qui peut s’aggraver selon les saisons. Il est à noter que cet asthme se soigne assez bien, mais implique un suivi régulier.
  • L’asthme d’effort : ce type d’asthme comme son nom l’indique se manifeste lors de séances sportives. Il s’agit de la difficulté pour vos poumons à passer du stade du repos au stade de l’effort. Il est conseillé de toujours avoir son traitement à portée de main afin de pallier à une éventuelle crise.
  • L’asthme psychologique : Chez certains de grosses crises d’angoisse ou le fait d’être soumis à une grosse crise d’anxiété peut conduire à une crise d’asthme. Cette variante de l’asthme a été reconnue par le corps médical en 1995 et elle fait partie du type qui peut être définitivement soigné.
  • L’asthme non allergique : Il apparait de plus en plus puisqu’il peut être lié à la pollution, à la fumée, cependant il nécessite une vraie recherche des causes avant de pouvoir le traiter.
  • L’asthme sévère : Les crises sont fréquentes et destinées à perdurer, que ce soit de jour comme de nuit. L’effet du sport doit être pris en compte et doit être réalisé sous contrôle. Sa gravité est assez variable d’une personne à l’autre.

asthme

Bien que le facteur de l’hérédité entre en ligne de compte, il ne fait pas tout. On constate en effet que certaines personnes bien qu’ayant hérité de ce gène n’ont cependant pas développé la maladie.

Cependant le facteur allergique, qui peut être un élément déclencheur, est lui bien héréditaire. Si les deux parents sont allergiques on peut observer une probabilité allant jusqu’à 60% de l’apparition chez l’enfant de l’asthme.

La pollution favorise aussi l’apparition de la maladie.

Symptômes de l’asthme

symptomes asthme

On reconnait plus généralement l’asthme avec l’apparition de ce que l’on nomme communément des « crises » ou encore des « bronchospasmes ». Bien qu’il ne s’agisse pas du seul symptôme, il n’en reste pas moins le plus impressionnant.

Les crises se manifestent généralement dans la soirée ou la nuit, la personne atteinte se retrouve donc en détresse respiratoire et n’arrive plus à respirer.

Les crises d’asthme peuvent durer plusieurs heures et il n’est pas rare de sentir une grande faiblesse ou fatigue à la suite.

D’autres symptômes de l’asthme sont aussi constatés, comme des quintes de toux sèche qui semblent interminables, une sensation d’oppression de la cage thoracique voir des douleurs, des courbatures, ainsi qu’un état fiévreux.

Ces manifestations sont généralement accompagnées de sifflements respiratoires et d’essoufflements.

Prévention de l’asthme

Selon le type d’asthme il n’y a pas vraiment de mesures préventives efficaces, mais si l’asthme du patient est due à une cause allergique ou encore à la pollution ou à l’effort alors certains gestes du quotidien peuvent largement diminuer voir presque neutraliser les symptômes.

Par exemple pour les personnes asthmatiques mieux vaut éviter de fumer ou de respirer de la fumée. La cigarette est connue pour avoir un effet dévastateur sur les poumons et irriter les voies respiratoires.

Mieux vaut aussi s’assurer du nettoyage minutieux de votre intérieur en faisant la chasse aux acariens, plus globalement à la poussière en général, il faut s’assurer de bien aérer les pièces de la maison, d’éviter un maximum l’humidité dans celle-ci, d’éviter un maximum les poils d’animaux à l’intérieur et il vous faudra minimiser un maximum les produits considérés comme des nids à poussière comme les tapis.

prévention de l'asthme

Pour l’asthme d’effort, un échauffement progressif avant chaque exercice peut éviter la crise.

Il est à noter toutefois, qu’il est recommandé aux asthmatiques en règle générale de faire des exercices de manière modérée régulièrement afin d’améliorer les capacités pulmonaires et ainsi de faire reculer le seuil d’apparition des crises.

A l’heure d’aujourd’hui, la meilleure des préventions reste encore le dépistage. Bien que cette maladie soit connue et relativement bien traitée, si elle n’est pas diagnostiquée elle ne peut pas être soignée comme il se doit. Elle peut donc devenir très dangereuse voir mortelle.

Il faut aussi signifier qu’en cas de crise il est primordial de garder son calme : en effet on constate souvent que le stress peut être un facteur déclencheur de crise et aggravant s’il intervient durant une crise.

Traitement de l’asthme

Si vous ou l’un de vos proches est diagnostiqué asthmatique, il sera généralement soigné selon l’un de ses trois modes :

  • Aérosols doseurs
  • Les médicaments types Turbuhaler
  • Les chambres d’inhalation

Selon les cas le médecin peut même avoir à mélanger les différents traitements.

Les chambres d’inhalation nécessitent une préparation et sont plus souvent prescrites en cas de crise sévère ou chez les enfants, il faut les garder un long moment pour obtenir une vraie efficacité, voilà pourquoi en plus de ce traitement il est souvent prescrit des aérosols.

Le plus fréquemment les médicaments qui peuvent vous être prescrit par votre médecin ont déjà fait leur preuve et permettent de fortement atténuer les crises.

  • Ventoline : disponible sous plusieurs formes il s’agit si je puis dire d’un grand classique pour calmer efficacement les crises d’asthme, il s’utilise aussi de manière préventive.
  • Pulmicort : ce médicament est utilisé en prévention des crises d’asthme, il contient un corticostéroïde prévu pour diminuer l’inflammation des voies respiratoires. Proposé sous forme de turbo haler il est plus facile à utiliser au quotidien.
  • Symbicort Turbo haler : ce médicament peut être utilisé soit en préventif pour minimiser les risques de crise, soit à la demande pour diminuer les crises et les symptômes associés. Il dispose du gros avantage d’être multifonctions et est donc plus simple et pratique pour le patient.
  • Singulair : prévu sous forme de comprimé, il intervient dans le traitement préventif de l’asthme. Il est prescrit dans le cadre d’un traitement à long terme et il est conseillé de suivre le traitement.
Soigner l’asthme avec un traitement efficace adapté
5 (100%) 2 votes