Les Hémorroïdes pour ceux qui y sont sujet sont des manifestations particulièrement désagréables. Il s’agit en effet d’une inflammation ainsi que d’une dilatation excessive des veines hémorroïdaires. En clair, on parle  d’irritation mais aussi de gonflement des vaisseaux soit sous la peau près du rectum pour les hémorroïdes externes soit prés des muqueuses anales pour les hémorroïdes internes.

Bien que l’on distingue deux types d’hémorroïdes, il n’en reste pas moins qu’il s’agit de manifestations qui peuvent être très douloureuses et handicapantes au quotidien.

En général on constate un grands tabou sur ce sujet, cependant mieux vaut ne pas prendre à la légère ce mal très intime, qui toucherait environ 4% de la population mondiale. Faisons ensemble un tour d’horizon de cette gêne avant de vous présenter les meilleurs traitements pour les hémorroïdes.

hémorroïdes prevention et traitements

Symptômes des hémorroïdes

Les symptômes sont assez caractéristiques, cependant mieux vaut être attentif et en parler à votre médecin pour ne pas laisser passer un problème plus grave :

  • Démangeaisons et brulures dans la région anale : Bien que cela ne soit pas évident, si effectivement vous ressentez comme une brulure ou une envie très importante de vous gratter, ne le faites surtout pas cela pourrait  amplifier le problème.
  • Apparition de protubérances : principalement visibles dans les cas d’hémorroïdes externes elles peuvent avoir des formes et des tailles différentes mais sont sensibles et se situent près de l’anus.
  • Saignement : ils peuvent avoir lieu avant, pendant et après la selle. D’abondance différente, ils nécessitent l’avis d’un médecin car elles peuvent être révélatrices d’autres problèmes plus graves.
  • Douleurs lors de la selle : généralement les douleurs ressenties sont accrues ou moment de déféquer, que ce soit pour les hémorroïdes internes  ou externes.
  • Ecoulement des mucus : Ils peuvent être aussi bien rosâtres que rouge vif.
  • Léger problème d’incontinence fécale.

Il semble que les hémorroïdes connaissent 4 différents degrés de gravité.

  • Les hémorroïdes de degré I : L’hémorroïde reste  à l’intérieur de l’anus.
  • Hémorroïdes degré II : L’hémorroïde sort de l’anus lors de la scelle, mais se remet en position initiale dès la fin  de l’effort.
  • Le degré III. L’hémorroïde doit être replacée de manière manuelle après la défécation et reste visible.
  • Hémorroïdes degré IV. L’hémorroïde reste visible et peut occasionner des suintements et des saignements.

Dans certaines situations, assez rares, on peut constater des complications qui provoquent des douleurs allant jusqu’à gêner les déplacements du sujet.

En effet, on peut constater, que les hémorroïdes se « thrombosent » ce qui signifie qu’il apparait des caillots dans les veines, on peut aussi parler « d’étranglements hémorroïdaires », parfois étant accompagnés de sang.

Causes des hémorroïdes

hémorroïdes

On constate que leur apparition a de multiples raisons, comme par exemple les plus fréquentes :

  • La grossesse
  • L’âge,
  • La constipation
  • Une station assise prolongée
  • Un accouchement par voix basse
  • Porter des charges lourdes
  • Les pratiques du sexe anal

Cependant ces causes ne sont pas les seules et si vous êtes régulièrement sujet à ce type de problèmes, certains facteurs peuvent être aggravants :

  • L’obésité
  • Les diarrhées chroniques
  • L’hypertension
  • Les positions d’inactivité prolongée
  • Ingérer des mets trop épicées
  • Une consommation trop régulière et massive d’alcool
  • La consommation excessive de laxatifs
  • Le stress aussi peu jouer un rôle dans l’apparition des hémorroïdes

Les hémorroïdes sont souvent le résultat d’une grande pression qui s’exerce sur la zone abdominale ou du relâchement des tissus de certaines zones.

De ce fait il parait plus facile  de comprendre comment les hémorroïdes apparaissent et ainsi de trouver un traitement adapté qui fonctionne car il semble évident que ce désagrément est appelé à revenir, entrainant avec lui des douleurs variables mais toujours très désagréables.

Traitement des hémorroïdes

Avant de commencer un traitement dédié il est fortement conseiller de prendre du paracétamol, ou plus généralement un anti douleur.

Il existe un large choix de traitements pour ce type de maux, généralement ils sont prescrits par votre généraliste :

  • Proctofoam-HC : mélange de deux médicaments la pramoxine et l’hydrocortisone, il est connu pour soulager temporairement les effets de l’inflammation et des démangeaisons dus aux hémorroïdes ainsi que les protubérances et les fissures. Il se présente sous forme d’aérosol.
  • Ultraproct: composé de corticoïdes et d’un anesthésique local, cette pommade permet de calmer rapidement les effets des douleurs et des démangeaisons liées aux hémorroïdes. Son application est des plus faciles.
  • Anugescic HC : Cette crème se compose de deux éléments de base : l’hydrocortisone, qui agit comme un anti-inflammatoire, et la pramocaine, qui endort localement la peau.
  • Xyloproct : disponible soit en suppositoire soit en crème, ce médicament à base de lidocaïne connu pour être un anesthésique local et d’hydrocortisone un anti- inflammatoire, est prévu pour calmer et soigner rapidement les effets relatifs aux hémorroïdes.

Dans les cas les plus graves il peut même être nécessaire d’envisager une chirurgie locale

Prévention des hémorroïdes

comment soigner les hémorroïdes

Bien qu’il soit difficile de dire qu’il existe des méthodes pour éradiquer complètement les hémorroïdes, il apparait qu’il existe en tout cas des attitudes à tenir pour éviter de souffrir de ces maux de manière trop récurrente.

On préconise en général quelques gestes du quotidien tant du point de vue alimentaire que physique. Ils permettent d’éviter la réapparition de ceux-ci. Voici comment prévenir les hémorroïdes :

  • Bien s’hydrater tous les jours
  • Avoir un apport important de fibres, ce qui ramollira les scelles
  • Manger de manière lente en évitant les mauvaises postures (debout par exemple)
  • Éviter les laxatifs autant que possible
  • Pratiquer des activités physiques régulières
  • Ne pas se retenir pour aller à la selle.
  • Lors de votre toilette, nettoyer la région anale avec de l’eau. Évitez les savons type gel douche qui peuvent dans certain cas aggraver les choses.
  • Utiliser des lingettes désinfectante après chaque scelles.
  • En cas de démangeaisons l’eau chaude ou l’eau froide peut calmer les effets.

Le meilleur moyen de se prévenir reste donc d’avoir une bonne hygiène de vie. Cependant il apparait en effet qu’une personne sur deux ayant dépassé les 50 ans soit sujette à ce désagrément.

Il vous faudra donc prendre les mesures nécessaires. N’hésitez pas à consulter votre médecin afin de faire les tests qui s’imposent.

Bien souvent par honte ou par pudeur les personnes qui souffrent d’hémorroïdes ne consultent pas. Bien qu’il s’agisse de désagréments généralement bénins, il n’en reste pas moins que des complications peuvent survenir.

Soigner les hémorroïdes avec un traitement efficace adapté
5 (100%) 1 vote